En raison de la fermeture d’une à plusieurs semaines de nos usines durant le mois d’Août, certains de nos produits ne seront livrés qu’à partir de début septembre, voir mi-septembre. Merci de nous consulter avant toute commande pour valider vos délais.

Pourquoi installer des portes coupe-feu dans ses locaux ?

Sommaire

La protection incendie est un véritable enjeu et c’est de toute évidence, l’une des raisons qui fait qu’en matière de sécurité incendie les réglementations sont strictes et substantielles. Les portes coupe-feu, au sein des différents locaux, permettent dans un premier objectif de protéger les occupants.

Comme toutes techniques, utilisées en matière de protection incendie passive, le but premier est de confiner l’incendie à l’endroit même où il se déclare. Tous les moyens possibles, notamment en matière de matériaux de construction, doivent être mis en œuvre pour empêcher l’incendie de se propager aux pièces ou aux locaux adjacents.

Sécurité et obligation réglementaire, voici deux notions étroitement liées à l’installation de portes coupe-feu !

porte coupe feu

Pour des raisons de sécurité

Au quotidien, il existe de nombreuses situations au cours desquelles un incendie peut se déclarer. Les incendies, et notamment les incendies domestiques, représentent un risque majeur en termes de sécurité.

Uniquement sur la part des incendies domestiques, globalement, il en survient un toutes les 2 minutes. 70 % des incendies mortels se déroulent la nuit et un incendie sur 4 a pour origine une installation électrique défectueuse. Dans les locaux et bâtiments professionnels, mais également dans les établissements recevant du public, la part d’incendie, même si elle est moindre, n’est pas négligeable.

Qu’il s’agisse d’ERP – Etablissements Recevant du Public, d’habitations, d’ICPE – Installations classées protection de l’environnement ou encore d’EIC – Etablissements Industriels et Commerciaux, installer des portes coupe-feu va permettre de sauver des vies, mais également de limiter la propagation des flammes et des fumées.

Les portes coupe-feu sont un des équipements utilisés dans les techniques de compartimentage coupe-feu. Elles permettent de mettre en place un système de protection incendie passive et de respecter la réglementation en vigueur concernant les différents types de locaux énumérés plus haut.

L’installation d’une porte coupe-feu doit permettre :

  • d’éviter la propagation du feu et des fumées toxiques aux autres pièces du bâtiment ;
  • de donner du temps aux personnes présentes dans les locaux pour évacuer ;
  • de donner du temps aux services de secours pour intervenir.

Ces objectifs fondamentaux de la porte coupe-feu sont les mêmes que tous les équipements et techniques utilisés dans le système de calfeutrement coupe-feu. Afin de limiter les risques pour les occupants et préserver le bâtiment, il faut réussir à confiner l’incendie dans l’espace où il s’est déclaré. Il est nécessaire de sectoriser les bâtiments en créant différents volumes étanches les uns des autres. Les parois verticales ou horizontales de tous ces volumes doivent répondre à des exigences en matière de protection incendie. Les portes coupe-feu n’échappent donc pas à cette règle.

Pour respecter la réglementation

En matière de sécurité incendie, la réglementation est très stricte. Les obligations en matière de performance coupe-feu ne sont pas identiques en fonction du bâtiment, mais aussi en fonction du nombre d’occupants, du nombre d’étages ou encore de la nature des activités.

Prenons l’exemple des ERP – Etablissements Recevant du Public qui sont classés en 2 groupes :

1er groupe les ERP dits Grands Établissements (GE) :

  • 1er catégorie : au-dessus de 1 500 personnes,
  • 2ème catégorie : de 701 à 1 500 personnes,
  • 3ème catégorie : de 301 à 700 personnes,
  • 4ème catégorie : au-dessous de 300 personnes à l’exception des établissements compris dans la 5ème catégorie.

2ème groupe les ERP dits Petits Établissements (PE) :

  • 5ème catégorie : établissements dans lesquels l’effectif du public n’atteint pas le nombre minimum fixé par le règlement de sécurité pour chaque type d’exploitation. Sont classés dans ce 2ème groupe, par exemple, les établissements d’accueil de personnes âgées avec un nombre de résidents de maximum 25 et 100 occupants au total ou encore les hôtels et pensions de famille qui, public et personnel compris, ne dépassent pas 100 en termes d’effectif.

De plus, certains ERP, du fait de leur hauteur, peuvent être considérés comme des IGH – Immeubles de Grande Hauteur. Dans ce cas, ils doivent respecter la réglementation de ce type d’établissement.

Quelques exemples d’exigences réglementaires en matière de portes coupe-feu dans les ERP du 1er groupe :

  • Les portes de cloisonnement doivent respecter un degré de Pare-Flammes PF30. C’est-à-dire qu’elles doivent être étanches aux flammes et aux gaz chauds et garantir une résistance mécanique pendant au minimum 30 minutes.
  • Les locaux renfermant des matériels électriques et dont l’accès est réservé aux personnes qualifiées, chargées de l’entretien et de la surveillance des matériels doivent être isolés au moyen de portes coupe-feu de degré 30 min (EI30).

Les ICPE sont divisés en 4 catégories, comprenant notamment, les substances et mélanges dangereux relevant de la directive relative aux accidents majeurs, dite SEVESO. Dans ce type de structure par exemple, le local transformateur doit être équipé d’une porte coupe-feu EI120.

Quels sont nos différents modèles de portes coupe-feu ?

Les portes coupe-feu EI120

La porte coupe-feu NEW IDRA EI120, certifiée NF, est composée de différents matériaux qui vont permettre de garantir son efficacité de degré coupe-feu.

Le vantail de la porte coupe-feu est composé :

  • de parements en tôle acier électro-zinguée d’épaisseur 7/10e mm, pré-peint lisse blanc ivoire de série ;
  • d’un remplissage, l’âme, constitué d’un composite incombustible en laine de roche. Ce matériau peut résister à une température de plus de 1 000 °C ;
  • de renforts internes pour accessoires (ferme porte et anti panique).

Le dormant est composé :

  • d’un cadre Z de 3 côtés ;
  • de tôle acier électro-zinguée de 15/10e mm d’épaisseur, thermolaqué texturé blanc ivoire de série, avec joint intumescent et joint fumées froides. Sous l’influence du feu, la matière intumescente s’expanse et forme une couche permettant d’empêcher le passage de flammes, fumées et gaz chauds.

La quincaillerie est composée :

  • de 3 charnières en acier électro-zinguées (2 à ressorts pour aide à la fermeture et 1 réglable en hauteur) pour le modèle 1 vantail, le modèle double dispose de 2 charnières zinguées dont un à ressort par vantail ;
  • une serrure un point pour cylindre européen ;
  • une béquille double en nylon noir.

Le modèle porte coupe-feu NEW IDRA EI120 double dispose d’un sélecteur de fermeture permettant de s’assurer que les deux vantaux se ferment dans un ordre précis.

Le modèle simple ou double peut être posé sur un support béton, une cloison flexible ou encore isotherme (conçue pour le stockage de produits à basse température).

Les portes coupe-feu EI60

La porte coupe-feu NEW IDRA EI60, existe également en simple ou en double. Globalement, ce modèle dispose des mêmes caractéristiques de composition que la porte coupe-feu NEW IDRA EI120. Toutefois, étant donné que ces modèles n’ont pas le même degré de résistance au feu, 120 minutes pour l’un et 60 minutes pour l’autre, la masse du vantail n’est pas la même. Le modèle NEW IDRA EI120 affiche une masse de 43 kg/m², alors que le modèle NEW IDRA EI60 affiche une masse de 34 kg/m².

Les modèles standard de portes coupe-feu NEW IDRA disposent d’un dormant cadre Z à 3 côtés. En option, il est possible d’obtenir un dormant avec un cadre tubulaire, mais également un fenêtrage que ce soit un oculus rectangulaire et circulaire ou encore un microviseur.

Gâche électrique 1 points ou 3 points à émission ou rupture, serrure 3 points mécanique ou motorisée, une ventouse DAS (Dispositif Actionné de Sécurité) porte fermée, diverses options sont disponibles en fonction du modèle.

Les portes coupe-feu EI30

Le modèle porte coupe-feu IDRA EI30 dispose d’un vantail de 50 mm d’épaisseur, lorsque les autres modèles affichent une épaisseur de vantail de 65 mm. La masse du vantail est de 32 kg/m². Ce modèle peut être posé en neuf sur un support béton, en rénovation sur cadre métallique ou bois existant ou en applique. Ce bloc-porte métallique coupe-feu IDRA EI30 dispose d’un pion anti-dégondage sur le vantail. Cette pièce va permettre de lutter contre l’effraction avec un outil de type pied de biche.

Ce modèle de porte est disponible avec un dormant en cadre Z ou tubulaire sur option. De plus, à l’inverse des autres modèles, celui-ci ne dispose pas de joint fumées froides de série, mais il est possible de le soumettre en option.